RÉSUMÉ & CRITIQUE | « Nous et l’histoire » d’Ayi Dossavi

Quel Africain subsaharien, instruit à la hussarde dans ces manuels scolaires, programmant l’amnésie généralisée en guise de leçons d’histoire et présentant le continent sous les fards d’une longue litanie de malheurs (de l’Esclavage à la Colonisation), n’a jamais rêvé d’opérer au laser la cataracte de cette histoire-là? Une histoire imaginaire – à l’instar du musée et de la bibliothèque imaginaires -, c’est ce qu’à tenter de réaliser Ayi Dossavi, en exhumant les souvenirs d’un passé exalté pour raconter l’histoire que « nous aurions dû apprendre à l’école » (p. 49), afin de réenchanter le présent et l’avenir. « Tout homme, prévient-il, est l’histoire qu’on lui a enseignée » (p. 100), il est heureux de constater que tel n’est pas son cas. D’une critique des contrefaçons européocentriques s’abolissant dans une série de malfaçons narratives, l’ouvrage ne manquera pas de soulever beaucoup d’enthousiasme auprès des militants de la cause panafricaine et de plonger les sceptiques dans un tourbillon de perplexités. Malgré son grinçant coup d’éclat contre l’Histoire (avec grand H, c’est-à-dire la « science du passé »), il n’a pas réussi à transformer l’essai – expression désignant au rugby une action offensive d’un joueur visant à aplatir le ballon dans l’en-but adverse. Une chose est sûre, ce livre déroutant et dérangeant ne laisse pas le lecteur indifférent.

Opacité du beau et transparence du laid

 D’une part,  je ne crois pas à l’illusion de la transparence du Laid – du banal, du fade et de l’insignifiant – qu’on oppose artificiellement à l’opacité du Beau. Le pacte de lecture que j’essaie de nouer avec mes lecteurs ne s’épuise pas dans la promesse d’un sens nu et dépouillé du vernis du Style….

Il faut sauver Mgr Kpodzro

  La posture que campe Mgr Philippe Fanoko Kpodzro dans le jeu politique togolais est de plus en plus ambiguë. « Homme de Dieu » respecté et fringant nonagénaire admiré, il semble cependant très peu inspiré par les deux types de sagesse (chrétienne et maturité) dont il se prévaut. Censé se placer au-dessus de la…

« Sylvanus Olympio, c’est l’avenir du Togo »

  À l’occasion de la commémoration du 59ème anniversaire de l’accession du Togo à la souveraineté internationale, interrogeons la postérité politique du père de l’indépendance avec Pierre S. ADJÉTÉ. Intellectuel togolais résidant au Canada, il organise le Symposium Sylvanus Olympio les 24, 25 et 26 mai 2019 à Duisbourg en Allemagne. Dans une récente tribune,…

Manifeste pour la constitution d’une plateforme nationale de transition

  Un cap symbolique a été franchi. La crise de légitimité qui frappe les autorités togolaises a désormais dépassé le seuil d’irréversibilité. Le déni de démocratie, le mutisme du chef de l’État et la violence aveugle que son armée oppose aux demandes du peuple souverain délégitiment les gouvernants actuels du pays au regard des normes…

TOGO. Plaidoyer pour une inversion du calendrier électoral

« Je ne sortirai pas ma réserve de haine » écrivait Léopold Sédar Senghor dans Neige sur Paris. Ce vers du poète-président m’accompagne depuis le début de la crise fulgurante qui menace ruine le corps politique togolais. Il m’aide à rester lucide, réfléchi et alerte. Depuis le 19 août 2017, mon cœur est ainsi resté…

TOGO. Réformes : la stratégie du quitte ou double !

Le drame togolais se poursuit … ad nauseam. La lassitude vous saisit à chaque fois qu’il faut rajouter une couche sur le dossier des réformes. De toutes les choses déjà écrites, peu de compte a été tenu. Et pourtant, à chaque tournant, il faut tenter de donner du sens aux inactions et comprendre l’enraiement de…

TOGO. La coalition de l’opposition : un grand cadavre à la renverse ?

  Âmes sensibles s’abstenir, j’en avise les lyncheurs aux claviers faciles et les dévots de la bêtise de l’intelligence. Ceux qui encensent les devins aveugles et condamnent les libres penseurs au bûcher. Bref, ceux qui rechignent à faire usage de leur intellect et qui répugnent à ce que d’autres s’en servent. Ce qui va suivre…

TOGO. Feuille de route de la Cédéao : Effet popcorn et Waterloo politique

  En décidant de dramatiser les enjeux de la « feuille de route » de la Cédéao, l’opposition coalisée et certaines organisations de la société civile ont fait du 31 juillet 2018 une date fatidique et des recommandations de l’organisation sous-régionale un « tournant historique ». Dans une étrange hystérie générale, le communiqué final sanctionnant le sommet de Lomé…

CÔTE D’IVOIRE. Alassane Ouattara ou le renoncement au courage

  La phrase qui a mis le feu aux poudres… « Nous devons travailler le Président Bédié et moi, la main dans la main à transférer le pouvoir en 2020 à une nouvelle génération », a laissé entendre Alassane Ouattara le 16 juillet à Abidjan, lors de l’assemblée générale constitutive du parti unifié, le Rassemblement…