GB | BREXIT : LONDRES N’EST PAS PRESSEE DE DIVORCER D’AVEC L’UE

Séparation à l’amiable ou mélodrame conjugal ? Londres et ses partenaires ne sont pas sur la même longueur d’ondes sur le rythme à donner au divorce par consentement mutuel qu’exige le référendum remporté par le camp du Brexit. Au risque d’hérisser des poils à Bruxelles et à Paris, George Osborne, le chancelier de l’échiquier britannique, soutient ce lundi que le Royaume-Uni n’activera l’article 50 pour quitter l’UE qu’au moment opportun.

vlcsnap-error217

George Osborne, ministre britannique des Finances

« Seul le Royaume-Uni peut activer l’article 50. De mon point de vue, nous ne devrions le faire que lorsque nous aurons une vision claire des nouveaux arrangements que nous cherchons à mettre en place avec nos voisins européens. En attendant, pendant les négociations qui vont suivre, il n’y aura aucun changement concernant le droit des personnes à circuler et à travailler, la manière dont les bien et les services sont échangés, ou encore dans la manière dont est régulé notre économie et notre système financier. »

George Osborne, anti-Brexit convaincu est sur la même ligne que le Premier ministre David Cameron qui a demandé au lendemain du choc, « du temps » pour que le Royaume désigne un nouveau premier ministre cet automne. Si Londres joue la montre c’est surtout pour rassurer les marchés et les investisseurs.

vlcsnap-error123

 George Osborne, ministre britannique des Finances

« Et je veux dire aux entreprises, grandes ou petites, que l’économie britannique est fondamentalement forte. Nous sommes très compétitifs et nous sommes ouverts aux affaires. »

Ce lundi le cabinet David Cameron s’est réuni an grand complet au 10 Downing street, la première fois depuis le Brexit, alors qu’à Berlin la chancelière Angela Merkel reçoit les chefs de gouvernement français et italien pour tenter de gagner du temps pour les britanniques face notamment à François Hollande talonné par les partis europhobes et partisan d’une rupture brutale avec le Royaume uni.

avec l’AFP

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s