FRANCE | SALAH ABDESLAM SE MURE DANS LE SILENCE

 

Le premier épisode du long marathon judiciaire de Salah Abdeslam a commencé ce vendredi par un acte manqué. Mis en examen pour assassinats terroristes, le Français de 26 ans a “d’entrée de jeu fait valoir son droit au silence”, alors qu’il était auditionné par les juges d’instruction chargés du dossier. Un silence qui, explique son avocat, est une protestation contre son régime d’incarcération spécial qui le soumet 24h sur 24 à la vidéo-surveillance.

 

Frank Berton, avocat de Salah Abdeslam

« Il se sent épié 24h sur 24, il est hors la loi dans cette vidéo-surveillance qui a été imposée par le ministre de la Justice en dehors de tout cadre légal et ne comprend pas, il a l’impression qu’on lui réserve un traitement totalement différent et que on peut penser que ça le gêne et que ça le conduit pas à collaborer à l’instruction judiciaire. »

 

En revanche, la langue du seul survivant des commandos jihadistes du 13 novembre devrait se délier très vite, comme il l’a promis, assure son avocat Franck Berton :

 

Frank Berton, avocat de Salah Abdeslam

« Aujourd’hui, il ne souhaite pas s’exprimer et ne souhaite pas répondre aux questions du juge donc on verra plus tard mais en tout cas, pas aujourd’hui. »

 

L’audition de Salah Abdeslam”, six mois après les attentats de Paris, laisse les parties civiles sur leur soif pour le moment.  Elles seront à leur tour reçues par les juges le 24 mai prochain.

L’AFP

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s