IRAN – ARABIE SAOUDITE | RYAD ROMPT SES RELATIONS DIPLOMATIQUES AVEC TEHERAN

vlcsnap-error480

Le vent de colère qui enflamme une partie du Moyen-Orient depuis l’exécution d’un cheikh chiite saoudien Nimr Baqer al-Nimr, et qui a jeté le froid sur les relations entre l’Arabie saoudite et l’Iran, a atteint son point de rupture. Ce dimanche, en protestation contre le saccage de ses représentations diplomatiques à Téhéran et à Machhad, Ryad a décidé unilatéralement de couper les ponts avec l’Iran et exigé le départ sous 48H des membres de la représentation diplomatique iranienne sur son sol.

vlcsnap-error718

Adel al-Jubeir, ministre des Affaires étrangères saoudien :

« Sous l’égide de ces réalités, le Royaume annonce la rupture de ses relations diplomatiques avec l’Iran et demande le départ de tous les membres de la délégation diplomatique iranienne, l’ambassade, le consulat et les bureaux qui lui sont liés, dans les 48 heures. L’ambassadeur iranien a été reçu et mis au courant de cela. »

L’Iran a vigoureusement condamné l’exécution du dignitaire religieux saoudien et affirmé que Ryad allait payer un « prix élevé » pour cet acte. Dimanche, le guide suprême iranien a appelé à la vengeance divine contre les autorités saoudiennes.

vlcsnap-error457

Ayatollah  Ayatollah Ali Khamenei, guide suprême iranien:

« Tuer une telle personne, le martyr d’une telle personne, c’est vraiment un crime. Un très grand crime. Et c’est un acte mauvais car son sang va les hanter, sans aucun doute. Aucun. Ceux qui font les politiques, les exécutent, les preneurs de décisions du gouvernement saoudien ne doivent pas douter, ce sang va les hanter, va les harceler. »

 

Cette rupture unilatérale survient après l’exécution de 47 personnes, dont Nimr Baqer Al-Nimr, un haut dignitaire chiite, qui a provoqué la colère de la communauté chiite en Iran et en Irak. Dans la nuit de samedi à dimanche, l’ambassade d’Arabie saoudite à Téhéran a été saccagée au cocktail Molotov par des manifestants. Le consulat saoudien a été attaqué dans la ville de Machhad (nord-est de l’Iran). Une quarantaine de personnes ont été arrêtées.

Les relations entre l’Arabie saoudite sunnite et l’Iran chiite ne sont pas un long fleuve tranquille. Au gré des désaccords et des luttes d’influence entre les deux puissances, elles connaissent régulièrement des épisodes de tensions.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s