GRECE | LE PARLEMENT VOTE LA RECONNAISSANCE DE LA PALESTINE

 

Le vote qui s’est déroulé en présence du chef de l’Autorité palestinienne dans l’hémicycle, grave dans le marbre de la loi, l’engagement de la Grèce à instaurer un « Etat palestinien viable, indépendant et souverain sur la base des frontières fixées en 1967 et ayant comme capitale Jérusalem Est « . Il intervient 24 heures après une autre annonce symbolique : lundi le Premier ministre grec Alexis Tsipras à l’issue de ses entretiens avec Mahmoud Abbas a décidé de l’officialisation du nom Palestine sur les documents grecs en remplacement du terme « Autorité palestinienne », utilisé jusqu’ici. Mahmoud Abbas en territoire visiblement conquis, salue une étape historique…

Mahmoud Abbas, président palestinien :

« Cette initiative majestueuse que vous prenez, la proposition du gouvernement grec de reconnaître l’Etat palestinien est une étape très importante et qui, comme je l’ai dit précédemment, restera gravée dans l’histoire et l’évolution du peuple palestinien. »

 

Saëb Erakat, numéro deux de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), a aussitôt appellé depuis Ramallah, le gouvernement grec à suivre la décision du Parlement et à reconnaitre officiellement l’Etat de Palestine dans les frontières de 1967 avec Jérusalem-Est pour capitale. Pour lui, cette journée est historique à double titre pour la cause palestinienne et espère qu’elle fera tâche d’huile en Europe.

Saëb Erekat, numéro deux de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) :

« Nous nous félicitons de cette décision grecque et nous estimons que tous ceux qui disent croire en une solution à deux états doivent reconnaître deux états et non pas un seul. J’espère que tous les pays européens qui n’ont pas encore reconnu l’état de Palestine le feront immédiatement, pour que nous puissions préserver la solution à deux états ».

La lune de miel entre Athènes et Ramallah a commencé en novembre dernier. Lors de la visite d’Alexis Tsipras fin novembre en Israël, il s’était offert une escale dans les territoires palestiniens où il a invité Mahmoud Abbas à Athènes pour assister au vote du Parlement en faveur de la reconnaissance de l’Etat palestinien.

Au total, 136 pays dans le monde ont reconnu l’Etat palestinien, dont huit en Europe: la République tchèque, la Hongrie, la Pologne, la Bulgarie, la Roumanie, Malte et Chypre l’ont reconnue avant leur entrée dans l’UE. La Suède a suivi en octobre 2014.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s