USA | BAVURES POLICIERES : LE MEURTRE D’UN ADO NOIR MET CHICAGO EN EBULLITION

vlcsnap-error644

Des centaines de personnes sont descendues hier dans les rues de Chicago, la troisième ville des États-Unis, pour perturber les soldes du « Black Friday », traditionnellement, journée de shopping marquant le coup d’envoi de la période des achats de fin d’année.

Chicago est en effervescence depuis la diffusion de la vidéo du meurtre d’un adolescent noir par un policier blanc en octobre 2014. En bloquant la circulation et empêchant les clients d’entrer dans les magasins un jour de ruée vers les temples de la consommation, les manifestants entendent sur le maire dont il réclame la démission.

vlcsnap-error857

« Puisqu’il ne va pas nous écouter, peut-être qu’il va écouter Crete et Barrel, peut-être qu’il va écouter Garmin, peut-être qu’il va écouter les dollars dans cette ville. Donc s’ils ne disent pas à Rham Emannuel de démissionner, alors ils ne feront pas d’argent dans cette ville » a déclaré un manifestant.

Des manifestants massés sur les trottoirs ont empêché les clients d’entrer alors que d’autres défilaient entre les voitures. La police s’est contentée de protéger les entrées de grands magasins avant de finalement interrompre la circulation pour laisser place au cortège.

vlcsnap-error211

Robin Patterson, étudiante de Chicago

« Les policiers sont des gens ordinaires comme nous. Je sais qu’ils ont un travail. Mais ça n’explique pas que vous allez travailler en vous comportant comme si vous étiez supérieur à tout le monde alors qu’on est tous pareil. On saigne tous quand on est blessé. »

Pour Kwoe, un artiste de Chicago :

« Il est temps que la police arrête ces absurdités. Ce n’est pas seulement aujourd’hui. Ce n’est pas seulement cette année. Ça remonte aux années 50 et 60. La police tue des gens et les enferme et envoie des frères et soeurs en prison. Il n’y a rien de nouveau. C’est pas nouveau. »

vlcsnap-error482

On pouvait entendre le slogan : « 16 tirs, 13 mois », en référence au nombre balles reçues par Laquan McDonald, 17 ans au moment de sa mort en octobre 2014. Et « 13 mois » comme le  délai avant l’inculpation mardi du policier Jason Van Dyke, malgré l’existence d’une vidéo montrant que l’adolescent n’avait pas une attitude menaçante avant d’être abattu.

Le militant pour les droits des Noirs aux États-Unis, Jesse Jackson, s’est adressé aux manifestants, tandis que des membres du mouvement des Black Panthers ont défilé dans les rues.

D’autres États américains ont été secoués depuis 18 mois par des manifestations, parfois violentes, après la révélation d’autres cas de brutalité policière contre des Noirs.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s