TURQUIE | L’AVION RUSSE ABATTU ENTERRE-T-IL TOUT ESPOIR DE COALITION CONTRE DAECH ?

vlcsnap-error420

Cet incident sans précédent jette le froid sur les relations entre Ankara et Moscou, tendues depuis le début de l’intervention russe en Syrie. Deux F-16 turcs ont abattu mardi un chasseur Su-24 de l’armée russe, accusé d’avoir violé l’espace aérien turc. Quelques heures après l’incident et à la demande d’Ankara qui a décidé de saisir l’OTAN et l’ONU, une réunion extraordinaire de l’Organisation du traité de l’Atlantique-Nord s’est tenue à Bruxelles.

L’OTAN dont la Turquie est membre a réaffirmé sa solidarité à l’égard d’Ankara dans la défense son intégrité territoriale.  Pour le patron de l’Alliance Atlantique, il faut empêcher que la situation échappe à tout contrôle.

vlcsnap-error796

Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’Otan 

« J’espère qu’Ankara et Moscou seront en contact et j’appelle au calme et à la désescalade. La diplomatie et la désescalade sont importantes pour résoudre cette situation. »

Pas sûr que ces exhortations soient entendues à Moscou. Le président russe Vladimir Poutine a vivement réagi, déclarant que cet incident aérien aurait de « graves conséquences » sur les relations entre les deux pays, estimant que cet incident constituait un « coup de poignard dans le dos » de la Russie, « qui a été porté par les complices des terroristes ».

Pour sa défense, Le président turc Recep Tayyip Erdogan qui se défend de soutenir des groupes terroristes sur le théâtre syrien a réaffirmé le droit de son pays à protéger son intégrité territoriale.

vlcsnap-error556

Recep Tayyip Erdogan, président turc :

« Tout le monde doit respecter le fait que la Turquie a le droit de protéger ses propres frontières. » Il ajoute :« La Turquie soutient avec sympathie les groupes d’opposition qui se battent pour leur libération face au régime cruel qui est établi en Syrie. Et je voudrais rappeler quelque chose! Les Turkmènes ne sont pas dans la même région que Daech! Alors que personne ne nous avance ce prétexte (pour justifier la présence russe)! »

 

Le président turc a également condamné « fermement l’intensification des attaques russes contre les Turkmènes », des Syriens turcophones qui combattent le régime de Bachar al-Assad dans le nord de leur pays.

Pour Erdogan les chasseurs russes, pris pour cibles dans cette zone frontalière occupée par les Turkmènes, ne devaient pas s’y trouver : « ces assauts ont pour but de maintenir en vie le régime d’Assad » s’est-il défendu.

Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’OTAN :

« L’ennemi commun devrait être l’EI et tous les efforts pour combattre l’EI sont les bienvenus. Il est important que nous tous, y compris la Russie, soyons guidés par l’objectif unique de vaincre l’EI. »

La Russie qui a déconseillé ce mardi à ses citoyens de rendre en Turquie a également annoncé qu’elle poursuivra son opération en Syrie malgré le Su-24 abattu. Cet incident menace de tuer la fragile coalition russo-occidentale contre l’Etat islamique dans l’œuf, alors même que Moscou s’est déclaré prêt à « constituer un état-major commun » contre Daech

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s