ARGENTINE | LE LIBERAL MAURICIO MACRI MET FIN A 12 ANS DE KIRCHNERISME

vlcsnap-error643C’est une page qui se tourne en Argentine. Après 12 ans de kirchnérisme, c’est Le candidat conservateur Mauricio Macri qui a été élu dimanche président de l’Argentine devant son rival, Daniel Scioli. Avec lui l’Argentine, 3e économie d’Amérique Latine, opère un virage à droite. Le candidat réformateur a obtenu plus de 52 % des voix, il promet de redresser l’économie au bord de la récession.  vlcsnap-error612

Mauricio Macri, Président élu de l’Argentine :

« Je veux vous dire que cette journée est historique, c’est un changement d’époque, comme je vous l’ai dit et vous m’avez cru, qui va être merveilleux. »

Daniel Scioli, le leader de la coalition de gauche, qui partant avec trois points d’avance dans les sondages a été coiffé sur le poteau pour n’avoir pas suffisamment pris ses distances avec Cristina Kirchner dans l’entre-deux tours. Scioli paye l’addition laissée par la présidente sortante Cristina Kirchner et son mari Nestor, accuser par Macri d’avoir mené une politique protectionniste qui a asphyxiée l’économie argentine. Le Cambiemos ou changement, qu’entend incarner Mauricio Macri passera par une politique économique libérale et des réformes pour donner de l’oxygène au pays.

Mauricio Macri, Président élu de l’Argentine :

« Je serai le président de ceux qui pensent différemment, de la diversité, le président de ceux qui ont de nouvelles idées, je veux être le président de ceux qui ne renoncent pas, le président qui lutte contre le narcotrafic, qui ne laisse pas les politiques, la justice et les fonctionnaires être corrompus. Je veux être le président qui met tout le pays au travail. »

Mauricio Macri, le réformateur aura du pain sur la planche pour gouverner le pays. Après 10 années de forte croissance tous les indicateurs économiques argentins sont dans le rouge. Sa tâche sera d’autant plus ardue qu’il ne dispose ni de majorité à la chambre des députés, ni au Sénat. Le président élu, qui prendra ses fonctions le 10 décembre prochain, devra composer des alliances pour gouverner l’Argentine, avec une opposition péroniste détenant la majorité absolue au Sénat et une majorité relative de députés.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s