FRANCE | PARIS SECOUÉ PAR DE VIOLENTES ATTAQUES TERRORISTES « SANS PRÉCÉDENT »

Image13

« C’est pour la Syrie », « c’est la faute à Hollande » auraient déclaré les kamikazes postés aux abords du stade de France avant de se faire exploser, dix mois après l’attentat de Charlie Hebdo, la France a été à nouveau frappée… et encore plus durement en plein cœur de sa capitale par des terroristes. Un commando dont le nombre exact n’est pas encore connu, a lancé une attaque coordonnée et simultanée vendredi soir dans des quartiers de très grande fréquentation à Paris intra-muros : sur des terrasses de bars, aux abords du stade de France où se jouait le match France-Allemagne où dans le Bataclan, une salle de spectacle bondée de mélomanes où se tenait un concert de rock métal.

Un bilan provisoire très lourd…

Image3

Le scénario des attaques est digne d’un film de guerre… entre 21h17 et 21h30 heures locales, trois explosions retentissent aux abords du stade de France. Dans l’enceinte plus de 80.000 supporters de football venus encourager leurs équipes.

Au moins 128 personnes sont tombées sous les balles ou soufflées par les déflagrations des kamikazes. On dénombre plus de 210 blessés. Et 7 à 8 terroristes se sont faits explosés alors même que le dernier membre du commando a été abattu par les forces de l’ordre…

A la mi-temps du match France-Allemagne, François Hollande, qui assistait à la partie est évacué, directement du Stade de France à La Place Beauvau où une cellule de crise s’est aussitôt constituée. Un peu avant minuit, François Hollande s’adresse aux Français : il évoque des attaques terroristes d’ « une ampleur sans précédent » et annonce deux séries de mesures exceptionnelles :

François Hollande, le président français, sur un ton ferme et ému :

« L’état d’urgence sera décrété, ce qui veut dire que certains lieux seront fermés, la circulation pourra être interdite et il y aura également des perquisitions qui pourront être décidées dans toute l’Ile-de-France.

L’état d’urgence lui sera proclamé sur l’ensemble du territoire.

« La seconde décision que j’ai prise, c’est la fermeture des frontières, nous devons nous assurer que personne ne pourra rentrer pour commettre quelque acte que ce soit. Et en même temps que ceux qui auraient pu commettre les crimes qui sont hélas constatés puisse également être appréhendés, s’ils devaient sortir du territoire ».

Mais nous devons également faire preuve d’unité et de sang froid. Face à la terreur, la France doit être forte, elle doit être grande et les autorités de l’Etat fermes, nous le serons. »

L’Etat d’urgence est décrété sur l’ensemble du territoire et la fermeture des frontières est automatiquement mise en place,  2.200 policiers sont déployés, ils travaillant à l’identification des membres du commando et des victimes.

A 01h11 du matin, les hommes du raid donnent l’assaut et mettent fin à la prise d’otages au Bataclan qui a fait une centaine de morts.

Quelques instants après, François Hollande se rend sur place avec Manuel Valls, et les ministres Bernard Cazeneuve et Christiane Taubira.

« Nous voulions être là, parmi ceux qui ont vu ces choses atroces, pour dire que nous allons mener le combat, qu’il sera impitoyable. Parce que quand des terroristes sont capables de faire de telles atrocités, ils doivent être certains qu’il y aura en face d’eux une France déterminée, une France unie, rassemblée, et une France qui ne se laissera pas impressionner. »

Les quatre assaillants du Bataclan sont tous morts, dont trois en actionnant leurs ceintures d’explosifs, selon la préfecture de police de Paris. « Nous savons d’où vient » cette attaque a déclaré Hollande dans son allocution. Le Président français fait allusion à la Syrie où les avions français mènent depuis quelques semaines des frappes contre les combattants de l’Etat islamique. Après Charlie Hebdo le 7 janvier dernier, la France vient de vivre une nuit en enfer, la pire attaque terroriste de l’histoire française.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s