TOGO// PRESIDENTIELLE 2015 : RETOUR SUR LA CAMPAGNE EN SLOGANS ET EN AFFICHES

Un bon slogan de campagne et une belle affiche électorale en disent parfois plus que de longs discours. En général, ce sont soit des phrases courtes empruntées au lexique de la communication politique, soit des images qui respectent un code vestimentaire particulier. Les cellules de com’ des différents candidats se sont penchées sur la question pour produire des affiches et des slogans originaux pour titiller l’imaginaire des togolais. Décryptage du discours derrière les symboles.

La force d’un style
Le candidat qui domine l’espace publique de la capitale, c’est Faure Gnassingbé, avec une forte présence sur les panneaux et un affichage massif à tous les coins de rue. Sur la photo de l’affiche principale de sa campagne, le président sortant pose en posture présidentielle. Costume sombre, sourire au coin avec la mention : LA FORCE DU CHANGEMENT. En arrière-fond de l’image, une portion de route du Grand contournement de Lomé, une image de la salle d’attente de nouvelle aérogare en chantier où un portique de quai est dissimilé avec finesse. Une manière subtile de souligner son bilan à la tête du pays. Message codé à décrypter : Le candidat d’UNIR reprend à son compte le slogan du changement pour attirer l’attention des électeurs sur sa politique de modernisation de l’économie, des infrastructures routières, portuaires et aéroportuaires. Cette obsession du changement a toujours été présente dans les slogans de campagnes de Faure Gnassingbé.

Sans strass ni paillette
Chez le principal challenger, c’est le choix de la sobriété. Affiche de couleur orange totalement dépouillée, un candidat du CAP (Combat pour l’Alternance Politique) 2015 en costume gris, un slogan sobre : VOTER FABRE POUR L’ALTERNANCE EN 2015. Derrière les apparences, l’homme veut cultiver l’image d’un présidentiable engagé, déterminé et prêt pour prendre les rênes du pays.

L’uniforme fait le politique…
Pour Gerry Taama, l’habit fait vraisemblablement le moine. Le candidat du NET joue à fond la carte jeune. Même s’il arrive à Faure Gnassingbé de tomber la veste, c’est le benjamin des candidats qui prend le plus de liberté vestimentaire. L’ex-militaire n’a plus le complexe de l’uniforme. Quand il parle des jeunes, il s’habille comme eux, en toute décontraction. Pour défendre les traditions, il enfile l’accoutrement qui va avec. En revanche pour s’adresser au peuple, le costume et la cravate sont de rigueur.

Sobre, discret et solaire
Alors qu’il était à craindre que l’atmosphère des amphithéâtres et des cours magistraux aurait rendu le prof d’économie plus austère, le Pr Tchabouré Aimé Gogué rayonne sur son affiche de campagne. Le candidat souriant et solaire entend miser sur l’économique plus de justice sociale. Aussi son cheval de bataille est résumé dans son slogan : POUR L’EQUITE AU TOGO.

De la robe au kimono
AU AUTRE TOGO EST POSSIBLE, et Mohamed Tchassona-Traoré entend incarner cette espérance de ce Togo alternatif. Au plan vestimentaire, le candidat du MCD passe de l’habit traditionnel brodé au costume sans perdre ses lunettes. Ainsi, Me Tchassona-Traoré, le notaire, porte entend incarner la vision d’un Togo où règnent l’Union, le Travail et la Justice…
Une élection ne se joue certainement pas sur une image et un slogan de campagne, mais ils en disent beaucoup sur les programmes de société des candidats, contribuent à construire des récits, et à consolider des positions politiques.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s