Politique sans argent n’est que ruine de vocation

DollarobamaL’argent est le nerf de toutes les guerres, mêmes politiques. Cette référence à la rhétorique guerrière colle parfaitement à l’air du temps électoral américain. Au terme d’une campagne marathon de six mois semé de 11,1 million de spots télévisés et radios, Obama l’a emporté haut la main. Le coût global de la campagne étant chiffré à 6 milliards de dollars US réunis par Barack Obama et Mitt Romney pour l’élection présidentielle, mais aussi pour le Sénat et la Chambre des représentants, selon le Center for Responsive Politics. Soit 13% de plus que le précédent record qui tenait depuis en 2008. Tous les analystes se rendent au constat que cette tendance va soit se maintenir soit monter crescendo pour les échéances futures. Même à l’échelle de la plus grande démocratie du monde, l’addition passe pour être salée aux yeux de nombreux américains, notamment les 7,9% de chômeurs. Ce pouvoir grandissant de l’argent dans la politique risque de dénaturer la compétition politique et lier la main des politiques. À l’image des partis Démocrate et Républicain sous perfusion financière des fameux super-PAC et lobbies divers qui ne cachent pas leurs appétits pour des dividendes politiques de leurs soutiens. La Maison Blanche serait-elle donc à vendre au plus offrant ? D’autant plus que c’est le candidat qui a collecté le plus de fonds qui raflé la mise. En effet, les grosses agences bancaires de Wall Street ont soutenu Romney dont le programme lui semblait plus favorable. Quant à Obama, il a ravi le cœur des universités de Columbia et Harvard.

La démocratie électorale perd de sa superbe quand elle devient une marchandise sujette à la loi de l’offre et de la demande. Sur nos latitudes tropicales, l’argent joue aussi un rôle capital dans les élections. L’un des motifs les plus récurrents de contestations électorales en Afrique est l’achat massif des consciences. Tous les politistes admettent que les élections se fraudent à trois niveaux en Afrique. La survie politique des dictateurs se monnaye avant (1) le scrutin par l’achat des cartes ou des votes des électeurs, soit après (2) le scrutin en soudoyant les membres du bureau de votes, soit (3) au niveau des CELI voire à la CENI. Comme on le voit, le pouvoir de l’argent est omniprésent du début comme à fin du processus électoral. Il peut changer le cours d’une élection et est un facteur déclencheur de violences politiques. Il finance et arme les milices interposées lors des pogroms postélectoraux.

Au Togo, avoir les moyens de sa politique est une expression qui fait sens dans un tel contexte, où le financement des processus électoraux est nettement en faveur des partis au pouvoir. Face aux interminables convois de 4X4 neuves immatriculées du gouvernement et des caravanes animées par des artistes de la chanson, l’opposition togolaise affiche de vieilles voitures, aligne des taxis-brousses, ne parvenant pas souvent à ratisser la totalité du territoire électoral. Mettant plus de force à contester les résultats dans la rue en appelant à la guérilla urbaine qu’à battre campagne dans les zones rurales. Renverser le rapport de force nécessite de redéfinir le paradigme électoral dans les rangs de l’opposition. Repenser le financement des partis politiques pour s’assurer que le suffrage exprimé ne soit pas été tronqué par le pouvoir de l’argent.

La grande messe démocratique mondiale est dite aux Etats-Unis, c’est le moment pour l’opposition togolaise en particulier et africaine en générale de tirer les leçons car le système politique américain n’a pas encore livré tous ses enseignements. La coalition CST/Arc-en-ciel devrait déblayer la campagne victorieuse d’Obama pour importer des modèles et les tropicaliser. Des pistes comme les armées de volontaires et de salariés qui sans relâche appellent, font du porte-à-porte pour convaincre les électeurs à aller voter et bien d’autres…

I. Radjouloul-S. MOUHAMADOU

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s