Ce que va coûter l’UNIR aux Togolais

Déjà des centaines de millions de nos francs au contribuable… À la Cour des comptes le soin de faire la facture des deux congrès de lapidation du RPT et des ballades en hélicoptère du chef de l’Etat pour faire la promotion de son nouveau jouet politique. Indubitablement l’UNIR comme le RPT fonctionne sur les frais de l’Etat et aura pour bras armé les forces de police et de sécurité. Nouveau parti n’implique pas nécessairement nouvelles mœurs politiques. Car les mêmes hommes dans le même système produisent toujours les mêmes pratiques. Le patron du tout nouveau parti n’a-t-il pas averti qu’il « déverse les membres et les actifs du RPT » dans la nouvelle boite ? L’UNIR ressemble juste à une grossière arnaque politique, un changement de dénomination dans la continuité du système RPT. Où sont donc le « changement » et la « rupture » promis à Blitta?

Des dizaines d’années de recul démocratique Mis à part le coût financier exponentiel de fonctionnement du parti pour le contribuable togolais, c’est le coût politique de cette UNIR qu’il convient d’évaluer. Sur les 52 ans de souveraineté internationale du Togo, 43 ans ont été dérobées par le régime autocratique et dynastique des Gnassingbé. En valeur absolue, le Congrès de Blitta nous promet 43 nouvelles années de « vaches maigres » démocratiques pour la perpétuation de la dynastie.

Dans l’esprit du chef de l’Etat, UNIR  c’est la fontaine de jouvence pour raviver la mainmise de son clan sur le pouvoir. Donner l’illusion du changement pour se perpétuer à vie comme son père. Normal. Dans le vocabulaire des Gnassingbé « alternance n’est pas Togolais ». Quant à Faure, c’est un « As » de la verbalisation, où l’art de substituer la chose promise par le mot.

L’UNIR est une négation de l’alternance et une régression démocratique au Togo. La preuve. Le 15 avril dernier sur LCF, à la question de Denis Dowui de « l’éventualité de l’existence d’une alternative à défaut d’une alternance à Faure Gnassingbé ? », Solitoki Esso, sans rechigner a répondu que cette question n’est pas envisagée voire inenvisageable. L’ex-secrétaire général du désormais défunt RPT oublie certainement d’ajouter que ce scénario ne sera pas discutable avant 2025 au mieux. Et nous n’extrapolons pas si nous envisageons que d’ici cet horizon, la probable majorité parlementaire UNIR ne refasse toiletter la Constitution pour faire sauter à nouveau le verrou de deux mandants non renouvelables que l’opposition tente de faire apposer. UNIR c’est donc un parti instrument pour un candidat naturel incontestable du fait de son prestigieux pedigree : Faure Gnassingbé.

La poursuite de la traversée du désert dictatorial… A force, les Togolais ont appris le refrain par cœur, c’est un éternel recommencement… Donc, que tous les Togolais se rassurent, avec Faure, c’est parti pour durer. Car un certain appel historique du 30 août 1969 a continué à retentir jusqu’au 14 avril 2012. Si le cycle devrait se maintenir, le prochain Gnassingbé providentiel devrait dissoudre l’UNIR à son tour dans 43 ans : soit d’ici 2055. A croire que les Gnassingbé ont remporté une OPA (offre publique d’achat) sur le pouvoir au Togo?

Les Sénégalais ont fièrement dit « non » à la dynastie des Wade, il faudra que les Togolais en fassent autant en 2015. Il faudra stopper la monarchisation de fait de la République qui a court au Togo par les urnes si possible ou dans les rues si nécessaires. Le droit à l’alternance est le socle de toute démocratie digne de cette appellation. A méditer pour les Docteurs honoriscausa qui soutiennent qu’« empêcher le peuple de choisir ad vitam aeternam le même candidat » est antidémocratique. Humour noir d’autocrate sans doute !

I. Radjouloul-S. MOUHAMADOU

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s